panneau solaire/ Credit impot solaire - CIDD

Les critères d'éligibilité du Crédit d'Impôt Développement Durable

 

Le CIDD (Crédit d'Impôt Developpement Durable) a été créé par la loi de finances pour 2005 puis recentré au fil des années sur les équipements dont les performances énergétiques sont les meilleures comme les panneau solaire.

Le but du CIDD est de soutenir les travaux d'efficacité énergétique en impulsant une envie de faire des travaux chez les particuliers. Les particuliers connaissent cette mesure fiscale, mais les critères d'éligibilité sont de plus en plus exigeants. Le CIDD se concentre sur les équipements les plus performants. Par exemple, pour les systèmes de chauffage, seuls les plus efficaces sont éligibles (chaudière gaz à condensation, pompe à chaleur, etc.). C'est ce renforcement des exigeances qui explique le fait que les travaux de changement de fenêtres ne soient plus éligibles. En effet, les travaux les plus efficaces doivent être réalisés en premier. Or, les particuliers avaient tendance à changer les fenêtres dans un premier temps, puis de se limiter à cette rénovation. Il est important de savoir que le toit est une véritable passoire thermique. Il faut nécessairement agir à cet endroit. De plus, les bouquets de travaux sont favorisés par le CIDD. En effet, en cas de travaux en globalité, les taux du CIDD sont bonifiés à hauteur de 10%. Le but étant d'atteindre la performance énergétique maximale, afin de tirer la rénovation des bâtiments vers le haut. Mais qui dit performance, dit travaux plus chers et investissements plus importants. Une chaudière gaz à condensation (éligible) est certe plus chère qu'une chaudière classique (non éligible), mais le prix est finalement amorti par les économies d'énergie réalisés. Les particuliers gagnent également beaucoup en confort.

Le CIDD est plafonné. Pour un couple, il va jusqu'à 16 000 € de dépenses éligibles. Par exemple, pour une pompe à chaleur, le couple sera remboursé à hauteur de 50% jusqu'au plafond. Les particuliers peuvent bénéficier du crédit d'impôt tous les 5 ans. Il peut ne pas être utilisé dans sa totalité en une seule fois et être réparti sur les 5 années. Pour en bénéficier, il est indispensable d'être en mesure de fournir une facture du professionnel.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter notre documentation en cliquant ici